Faut il suivre un régime sans gluten strict?

Un régime sans gluten strict peut sembler très difficile à vivre et la question qui revient est: ai-je le droit de faire une entorse à mon régime.

S’il s’agit d’un avis médical pour une maladie coeliaque ou d’intolérance au gluten la réponse est non sans hésiter. Le régime sans gluten doit être strict. La consommation de gluten entraîne une destruction des villosités intestinales et se manifeste en général par des troubles gastro-intestinaux, dès que la personne consomme des aliments qui en contiennent. Si l’éviction du gluten est conseillé par un médecin il est important de la suivre de façon stricte car d’autres pathologies peuvent se développer. En cas de symptômes douloureux l’amélioration aura vite fait de convaincre la personne de ne pas faire d’écart mais sans symptômes « apparents » le risque est grand de céder à la tentation. L’avis du médecin est donc important et celui-ci doit bien insister sur le fait que le régime sans gluten doit être strict.

Le problème vient surtout de la surconsommation actuelle de gluten :
– le blé actuellement cultivé est sélectionné pour être chargé en gluten car il permet la panification plus aisée du pain,
– tous les aliments industriels ou presque mettent de la farine de froment ou de blé pour épaissir ou alourdir leurs préparations à peu de frais
– l’être humain n’a jamais mangé autant de blé depuis que l’humanité existe que ces dernières années

Ces facteurs contribuent à développer des intolérances ou des sensibilités au gluten. Certaines allergies pourraient être causées par l’absorption massive de gluten car en détruisant les villosités intestinales c’est la porte ouverte à tous les allergènes qui ne devraient faire que passer et être éliminés par un processus normal de fonctionnement de l’intestin.

Cette sensibilité peut provoquer des tas de symptômes dont parle très bien le Dr Seignalet.

Le blé, même complet, reste un aliment contenant du gluten. S’il est meilleur pour la santé de manger des produits non raffinés et complets car ils contiennent des fibres, des vitamines et des minéraux baissant l’index glycémique de l’aliment (les fibres permettent de faire circuler le sucre au lieu de le stocker en graisse), il ne faut par autant se contenter de remplacer notre consommation de céréales par des céréales complètes. La quantité de gluten absorbée resterait quasiment la même et l’excès de fibres n’est pas forcément bon pour les intestins fragiles.

Pour rétablir totalement la muqueuse intestinale le régime sans gluten doit être strict pendant au moins un an. Les symptômes liés à la consommation de gluten doivent alors disparaître. Comme il n’existe pas de données scientifiques reconnues par l’industrie agro-alimentaire (mais a-t-elle intérêt à reconnaître les études qui ont été faites et bien faites avant de disparaître des revues scientifiques tenues par leurs paires?) seuls l’exclusion totale pendant un an peut permettre à chacun de se faire une idée sur la relation entre ses propres symptômes et la consommation de gluten.

Le régime sans gluten doit être avant tout l’occasion de manger plus sain, plus simple. Ne plus acheter de plats cuisinés et privilégier les légumes de saison produits près de chez soi ne peut qu’améliorer la santé.

Categories: Blog du sans gluten, Le gluten en pratique

biscuit sans gluten orange 1

Biscuits sans gluten polenta orange

Des petits biscuits secs qui se conservent très bien.
La polenta utilisée doit être fine, choisir une polenta instantanée qui cuit en 2 ou 3 minutes, elle sera plus fine que la traditionnelle ou même que  celle qui cuit en 7 minutes. Je la trouve en vrac à la biocoop ou au rayon bio de ma grande surface.

Ingrédients pour les biscuits sans gluten polenta orange

250g de margarine sans lactose
200g de sucre roux
300g de farine de riz
85g de polenta fine instantanée
75g de maïzena
le zeste d’une orange bio

Préparation pour les biscuits sans gluten polenta orange

Préchauffer le four à 200°C.

Dans un saladier mettre tous les ingrédients.

La margarine est naturellement molle, si on la remplace par du beurre (lait de vache) il faudra penser à sortir le beurre à température ambiante suffisamment à l’avance pour qu’il ramollisse. Le temps nécessaire dépendra de la température ambiante.

Le zeste de l’orange peut être pris à l’aide d’un économe ou à l’aide d’une râpe fine. Il peut egalement être remplacé par 4 gouttes d’huile essentielle d’orange douce.

Pétrir pour obtenir une pâte homogène sans trop malaxer pour autant.

Sur une plaque à pâtisserie huilée et farinée faire des petites boules de pâte à biscuits sans gluten et les écraser avec la paume de la main pour en faire de petits biscuits ronds et plats d’un demi centimètre. Les bords peuvent avoir tendance à craqueler, il est possible de les lisser si on veut de beaux biscuits.

Enfourner 17 minutes. Ils doivent être légèrement dorés et bien secs pour se conserver.

biscuit sans gluten orange 2

 

Categories: Blog du sans gluten, pause gourmande sans gluten, Recettes sans gluten